Vous recherchez un logement ?


Choisissez un département en Occitanie

missionsNos missions

infosInfos pratiques

espritL'esprit Habitat Jeunes

Vous recherchez un logement ?


Choisissez un département en Occitanie

La génération Tanguy n'existe pas

"Non les jeunes ne restent pas chez leurs parents par goût du cocooning. Au contraire, ils aspirent massivement à avoir leur propre logement. Les principaux freins à l’autonomie résidentielle sont la hausse générale de l’immobilier, la précarité de l’accès à l’emploi, ou encore les faiblesses de l’information sur les dispositifs d’aide."
C’est ce que révèle le Baromètre DJEPVA sur la jeunesse, enquête annuelle réalisée auprès de 4 500 jeunes de métropole et d’outre-mer âgés de 18 à 30 ans par l’INJEP et le CREDOC pour la Direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA), et qui aborde notamment en 2018 la thématique du logement. Des résultats inédits qui contredisent l’image de jeunes souhaitant bénéficier le plus longtemps possible du confort familial."
Télécharger l'étude
Retrouver toutes les actus de l'INJEP : www.injep.fr

 

 

 



 

 

L'Echo du réseau n°33

jpa1Le dernier Echo du réseau Habitat Jeunes Occitanie est paru.
Dossier spécial : PERSPECTIVES 2020... " L'image d'Habitat Jeunes comme un modèle uniforme, tant dans la forme de l'habitat que dans le modèle économique est (pour ceux qui en douterait encore) bel et bien loin derrière nous. La réalité d'Habitat Jeunes, c'est aujourd'hui une multitude de services, de logements, de types de résidences, et d'acteurs engagés sur les territoires. L'avenir d'Habitat Jeunes, c'est être encore plus près des réalités et des besoins, territoire par territoire, pour construire ensemble des réponses sur mesure, s'adapter et même envisager les réponses à donner aux futurs besoins des jeunes.Cet enjeu majeur est le moteur des actions de développement, de création, ou encore de réhabilitation que nous menons avec les structures Habitat Jeunes en Occitanie et qui s'inscrit plus largement dans un contexte national..."
Consulter et télécharger le journal



 

 

 

Mouvement Associatif : l'Urgence d'une France plus juste et plus solidaire

observatoire 2017 Depuis de nombreuses années et de façon toujours plus forte, les citoyens adressent par la voie des urnes le signal d’une détresse à laquelle les associations sont confrontées au quotidien. C’est aujourd’hui dans la rue qu’ils le manifestent. Cette colère, qui ne peut plus être ignorée, doit mener à une refondation collective de notre contrat social.
La crise sociale qui traverse aujourd’hui notre pays est aussi une crise de notre démocratie. C’est celle d’un accroissement des inégalités de tout genre devenues insupportables à une partie importante de nos concitoyens.
Cette situation, qui dure depuis plusieurs années, aggrave la perte de confiance de la population, que nous constatons sur le terrain au quotidien. Elle nourrit le sentiment d’une injustice de plus en plus inacceptable, notamment en matière fiscale, et renforce la défiance dans les institutions. Elle fissure tous les jours un peu plus la cohésion sociale et accroît le sentiment que chacun est laissé seul face à lui-même et à son destin. LIRE LA SUITE



 

 

ALERTE... pouvoir d'achat

jpa1Alors qu’une partie de la population française s’inquiète de la diminution de son pouvoir d’achat, le Collectif Alerte, animé par l’Uniopss, a analysé les projets de budget de l’État et de la Sécurité sociale pour 2019. Il a ainsi diffusé, le 6 décembre 2018, un communiqué de presse, accompagné d’une étude détaillée, illustrée par des exemples concrets.

Une lettre ouverte a également été adressée au Premier Ministre par le collectif Alerte et le Collectif des Associations Unies lui demandant de renoncer aux coupes budgétaires effectuées sur les prestations visant à aider les ménages les plus pauvres. Les associations qui luttent contre l’exclusion et la pauvreté demandent également à participer à la consultation nationale serait engagée sur la transition énergétique, le système fiscal et la dépense publique.
Consulter le communiqué de presse
Connsulter la lettre ouverte
Consulter la note d'alerte

 

 

 

 

 

Go to top